L’actu des écrans #1.1 – Cinéma : les océans, les étoiles et les enfers

Dans cette nouvelle rubrique, nous reviendrons chaque semaine sur les annonces importantes concernant les adaptations de nos héros préférés. Chaque article sera divisé en deux parties : une première s’intéressera aux aux adaptations filmiques, tandis qu’une seconde se penchera sur les séries télévisées. Pour célébrer ce lancement, nous nous octroyons une petite entorse à la règle pour partager avec vous quelques informations et images tombées un peu plus en amont des derniers jours.

 

Raz-de-marée de vidéos pour Aquaman

Attendu pour le 19 décembre prochain, Aquaman est remonté plusieurs fois prendre de l’air à la surface ces derniers temps à travers une nouvelle bande-annonce puis un spot télévisé, chacun d’entre eux contenant pas mal de nouvelles images du film de James Wan.

Warner sort son Gunn

Les choses semblent bouger pas mal pour les films du DCEU – pardon, pour les films Worlds of DC – puisqu’après Wonder Woman 1984 prévue l’an prochain une autre suite commence à se mettre en place : le film Suicide Squad 2 s’est trouvé un nouveau scénariste en la personne de… James Gunn ! Débarqué des Gardiens de la Galaxie par les pontes de Disney cet été en raison de très vieux tweets à l’humour douteux, sa nomination sur l’escadron suicide de DC est finalement plutôt logique. Déjà, le premier opus dirigé par Daivd Ayers avai pas mal été comparée aux Gardiens de la Galaxie pour son humour se voulant provocateur, l’esprit de famille dysfonctionnelle qui animait ses héros ou encore la bande-son qui se la jouait à la cool. Ensuite, , James Gunn a le pédigrée tout indiqué pour ce rôle si l’on se penche dans sa filmographie où il abordait déjà d’un œil ironique le thème du super-héros avec Citizen Toxie: The Toxic Avenger IV ou Super dont il avait assuré l’écriture comme la réalisation. Doit-on s’attendre à ce que Warner lui confie également les caméras de la prochaine mission de Deadshot, Harley Quinn et leurs amis d’infortune ? C’est ce que semble souhaiter Dave Bautista (Drax chez les Gardiens) qui, non content d’être le premier et plus fidèle soutien de Gunn depuis son éviction de Marvel Studios, souhaiterait même  obtenir un rôle dans Suicide Squad 2 si son poto le réalise !

Crise infinie dans les studios ?

Si certains projets chez DC sont maintenus, d’autres se portent bien moins bien en point : le film sur Flash est encore une fois décalé et ne devrait débuter son tournage qu’à la fin de 2019, tandis que le divorce de Warner avec Ben Affleck et Henry Cavill semble se concrétiser pour de bon, de quoi relancer les spéculations sur un nouvel acteur dans le rôle du justicier de Gotham pour le film The Batman de Matt Reeves.

Les Gardiens sortent de la galaxie Marvel ?

Alors que le Marvel Cinematic Universe suivait jusque-là une route bien tracée sans trop de sorties impromptues, la pagaille semée par l’éviction de James Gunn continue de perturber le trafic. Si une incertitude règne sur l’utilisation du script déjà écrit par Gunn pour les troisième opus des Gardiens de la Galaxie, il se pourrait que sa sortie ait été repoussée. En effet, le projet non-dévoilé prévu pour le 24 juillet 2020 serait remplacé par un autre film de Disney (Jungle Cruise avec Dwayne Johnson) ; beaucoup spéculent sur un décalage du troisième volume de la bande de Peter Quill.

Le retour du roi

Du côté des annonces plus concrètes et surtout positives, Ryan Coogler reprendra sans trop de surprise ses rôles de scénariste et de réalisateur pour Black Panther 2 dont la sortie devrait se faire au début de 2021. Une annonce plutôt logique suite au succès commercial et critique du premier volet dont vous retrouverez les protagonistes en avril prochain dans Avengers 4.

Quelle chauve-souris a pu mordre Sony ?

Les anti-héros ont décidément le vent en poupe chez tout le monde, puisqu’à côté de Venom qui cartonne au box-office malgré des critiques souvent peu élogieuses (on vous en parlera très bientôt dans un nouveau Comics Office Watching ;-)), Sony continue son exploitation de la licence Spider-Man dans son coin avec des nouvelles concernant les films consacrés à Morbius et Kraven !

Jared Leto est toujours prévu dans le rôle de Michael Morbius, un scientifique qui se transforme en véritable vampire suite à une expérience censée guérir une maladie touchant son sang, et devrait affronter un vilain dans la pure tradition du double négatif. L’antagoniste serait en effet un vilain de troisième zone nommé Crown (aussi connu sous le nom de Hunger), une créature vampirique ennemie de Spider-Man. Le personnage a également croisé Morbius dans les comics le temps d’une histoire et ses origines – inconnues dans la version papier – seraient dans le film liées à celles du vampire vivant : atteint de la même maladie que Michael Morbius, Loxias Crown (un prénom rajouté pour les besoins du scénario) subira la même expérience mais se montrera moins récalcitrant à succomber à ses instincts d’amateur d’hémoglobine humaine.

Comme pour Venom le film ne devrait être « que » PG-13 (soit interdit aux moins de 13 ans non accompagnés d’un adulte), histoire d’amener un maximum de monde dans les salles, au grand dam des spectateurs qui aimeraient bien voir dans adaptations plus fidèles de leurs anti-héros d’ordinaires moins timorés.

La chasse aux projets incongrus continue

Projet encore plus surprenant, le script de Kraven devrait prendre ses racines dans la célèbre histoire La dernière chasse de Kraven. Pour rappel, cet arc de J.M. DeMatteis et Mike Zeck  paru en 1987 sur les différents titres du Tisseur voyait Kraven traquer Spider-Man (alors habillé de la version non-symbiotique de son costume et fraichement marié avec Mary-Jane) dans un récit sombre qui creusait la psychologie du vilain. Spider-Man sera-t-il de la partie, ou bien son rôle sera-t-il attribué à Venom ou un autre personnage ? Rien ne permet d’aller dans un sens ou dans l’autre, et quand bien même des histoires précises servent de point de départ les scénarios s’en éloignent parfois très drastiquement (pensez à Logan qui ne ressemble finalement que par peu d’aspects à Old Man Logan).

Images des enfers

Les déboires de DC/Warner comme les très nombreux projets tournant autour des licences Marvel ne doivent pas nous faire oublier les nombreux projets tirés des indés qui se pointent à l’horizon. Le plus attendu reste peut-être le reboot d’Hellboy dont la bande-annonce diffusée au New York Comic Con a fuité sur le net ! Cette version basse qualité (et un peu illégale) a rapidement été supprimée mais a permis de jeter un premier coup d’œil sur cette version qui se voudra plus proche du canon des comics de Mike Mignola (présent au scénario) que les adaptations de Guillermo Del Toro avec cette fois-ci Neil Marshall (The Descent, Doomsday) derrière la caméra et David Harbour dans le rôle-titre qui devra faire face à Nimue, incarnée par Mila Jovovitch (il y a presque quelque chose de méta dans ce choix, non ?). En attendant une sortie officielle de la bande-annonce, vous pourrez déjà juger de la direction artistique du film à travers la bannière dévoilée lors du NYCC 2019 !

Dans l’enfer des adaptations, Dieu a aussi sa place !

Si le détective aux origines démoniaque doit encore empêcher l’Enfer de se répandra sur Terre, Legendary nous annonce pour sa part l’arrivée d’une contrée divine – enfin, si on traduit littéralement le titre de God Country dont l’adaptation a été annoncée. Né de l’imagination de Donny Cates et Geoff Shaw, cette histoire atypique mêle deuil, troubles mentaux et épée magique pour le plus grand plaisir des lecteurs. Publié chez Image, le titre est paru en France chez Urban Comics en septembre dernier. Etoile montante chez Marvel Comics, Donny Cates devra ménager son temps puisqu’il s’occupe lui-même d’écrire le script de l’adaptation de son bébé. L’état du projet ne permet pas encore d’en dire grand-chose, mais nous suivrons avec attention son avancement.

Les jours nouveaux des adaptations Netflix

Enfin, Netflix continue d’agrandir son catalogue inspiré des comics avec cette fois-ci non pas une nouvelle série mais un long-métrage adaptant la mini-série The Last Days of American Crime. Créé par Rick Remender et Greg Tocchini, cette histoire mêle histoire de casse et anticipation puisqu’on y suit les plans d’un trio de criminels voulant réaliser un dernier hold-up deux semaines avant qu’une nouvelle technologie de pointe censée annihiler la criminalité ne soit mise en route. Le réalisateur français Olivier Megaton est à la barre du projet ; spécialiste des films d’action énergique et musclés signés Europacorps (Le Transporteur 3, Taken 2 et 3), on lui souhaite d’avoir plus de succès que son confrère Louis Leterrier qui après avoir dirigé les deux premier volets du Transporteur n’a pas su séduire les fans sur L’incroyable Hulk. La distribution a commencé à se préciser avec dans les rôles des braqueurs Carlos, Shelby et Kevin les acteurs Edgar Ramirez, Anna Brewster et Michael Pitt, tandis que le déjanté Shalto Cooper (muse devant l’éternel de Neil Blompkamp) sera également de la partie sans plus de détails pour l’instant. L’intégralité de la mini-série est disponible en VF chez Jungle pour les plus curieux d’entre vous.

Laisser un commentaire