L’actu des écrans #3.1 – Cinéma : Des nouveaux chevaux dans la course

Les indépendants repartent à la charge !

Absents des écrans larges depuis les sorties des suites de Sin Cityet 300 en 2014, Dark Horse va faire son retour dans les salles obscures l’an prochain avec le reboot d’Hellboy dont on vous parlait il y a deux semaines. Les choses pourraient toutefois s’intensifier pour l’éditeur indépendant grâce à la signature d’un partenariat avec Vanguard Visionary Associates. Cette maison de production étant basée à Hong Kong, l’association n’est pas sans rappeler d’autres rapprochements entre le cinéma de divertissement américain à gros budgets et des compagnies chinoises comme dans le cas de DMG Entertainment. Après avoir coproduit Iron Man 3, DMG a en effet racheté Valiant Entertainmentpartiellement en 2015 puis complètement cette année, ce qui a permis la mise en chantier de l’adaptation cinématographique de Bloodshot dont le tournage vient de s’achever, et qui devrait être suivi d’autres films issus de l’univers Valiant. S’il n’est pas encore question d’une acquisition de Dark Horse par Vanguard Visionary Associates, le projet est d’exploiter plus intensivement les licences de l’éditeur indépendant sur les grands comme petits écrans. Qu’elles soient déjà connues du grand public (Hellboy, Sin City, 300 avec le récent Xersès) ou encore inédites (Fear Agent, Black Hammer, Emily the Strange, The Goon… pour ne citer qu’eux), les propriétés de DarkHiorse à fort potentiel sont encore nombreuses et leur exploitation pourrait également être profitable pour la maison d’édition mise à mal par la concurrence en indépendant comme les pertes de licences fortes ces dernières années (Star Warset Conan).

Du côté des projets en cours, celui consacré à Red Sonja semble parti pour se concrétiser. Il y a quelques jours durant l’American Film Market se déroulant à Santa Monica, le réalisateur Bryan Singer (grand architecte de la saga X-Men au cinéma) aurait présenté son futur film dont le tournage devrait débuter en Bulgarie au printemps prochain. Le projet est soutenu par Millenium Films qui mise sur un metteur en scène à l’actualité plutôt sulfureuse ; éclipsé du tournage de Bohemian Rhapsody avant sa fin en raison de son comportement durant sa réalisation, il est également poursuivi actuellement pour la quatrième pour abus sur mineur dont l’issue pourrait déteindre sur l’avenir cinématographique de la Diablesse à l’épée. Née dans les pages de Conan the Barbarian#23 en février 1973 – mais bien inspirée d’une création de Robert Howard, à savoir Sonya de Rogatino dans la nouvelle The Shadow of the Vulture – Red Sonja (parfois traduit par Sonia la Rousse) a rapidement vécu ses aventures dans son propre titre avant d’apparaître plusieurs fois sur les écrans dans des adaptations en-dessous de ce qu’elle mérite : dans son film éponyme de 1985 rebaptisé Kalidor, la légende du talisman chez nous afin de capitaliser sur le pseudo-Conan joué par Arnold Schwarzenegger dans le film, où  Brigitte Nielsen lui prêtait ses traits, ainsi que dans la médiocre série télévisée Conan de 1997 dans laquelle c’est Angelica Bridges qui enfile sa (courte) armure durant un épisode, sans oublier le récent film animé Red Sonja: Queen of Plagues où Misty Lee assurait la voix de l’héroïne.  Il y a une dizaine d’année Robert Rodriguez avait  annoncé un projet avorté où Rose McGowan devait incarner le rôle-titre ; espérons que la guerrière d’Hyrkanie finisse par avoir des batailles à sa hauteur sur les écrans larges.

Autre licence qui attend son retour en grâce, Flash Gordon pourrait enfin avoir trouvé un réalisateur en la personne de Julius Avery (Son of a Gun, ou le récent Overlord plus-ou-moins affilié à la saga Cloverfield selon l’humeur des producteurs ou le sens du vent). Matthew Vaughn (X-Men : Le commencement et la saga Kingsman), un temps nommé au poste de réalisateur, reste à la production et saura peut-être insuffler de sa patte un peu décalé à ce serpent de mer de longue date.

« I have a black feeling about this »

À l’affiche justement de Son of a Gun, Ewan McGregor (faut-il vraiment encore présenter le meilleur qu’a eu à nous offrir la prélogie de Star Wars ?) entre dans la danse des adaptations de comics en obtenant le rôle de Black Mask dans le futur film Birds of Prey ! Ce parrain de la pègre masqué sera confronté à Harley Quinn (Margot Robbie), Huntress(Mary-Elizabeth Winstead), Black Canary (Jurnee Smollet-Bell) et Renée Montoya (Rosie Perez) dans le long-métrage dirigé par Cathy Yan, une réalisatrice sino-américaine qui a sorti notamment Dead Pigs cette année.

Cathy Yan a également précisé que son film était conçu comme Rated-R (interdit aux mineurs de moins de 17 ans non-accompagnés par un adulte), même si les choses peuvent évidemment changer du papier à la caméra.

Échange équivalant ?

Alors que DC/Warner a profité du renvoi de James Gunn par Marvel Studios pour lui offrir le poste de scénariste (et de réasaiteur ?) sur Suicide Squad 2 (on vous en parlait ici), la filiale super-héroïque de Disney va elle aussi piocher dans le cheptel de la concurrence en débauchant le scénariste de Wonder Woman 1984 ! Avec son CV plutôt musclé composé également de Doom, les deux premiers Expendables,Godzillaou encore la série Jean-Claude Van Johnson (avec un Jean-Claude Van Damme plus inspiré que jamais !), David Callaham a tout pour finir à la rédaction d’un film Marvel plutôt orienté action. Les paris sont lancés, même si sa récente expérience sur la super-héroïne-phare de DC orienterait plutôt les regards vers le film Black Widow prévu pour 2020…

Pour finir un petit peu d’Avengers 4 qui se paie – non sans humour – la couverture du numéro de décembre du célèbre magazine Empire. Un clap – pardon, snap ! – de fin pour une année très chargée en sorties super-héroïques marquantes !

1 commentaire sur “L’actu des écrans #3.1 – Cinéma : Des nouveaux chevaux dans la course”

  1. Ping : Homepage

Laisser un commentaire